Catégories
Actus

Fêtes des Pères : comment lui faire plaisir en cette journée spéciale ?

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3 votes | moyenne: 3,67 sur 5 Loading...
 

bonne-fete-pere-bretagneAttention attention, après la Fête des Mères qui a eu lieu il y a 2 semaines, c’est au tour des papas d’avoir le droit à de petites attentions en ce jour spécial de la Fête des Pères qui aura lieu le 21 juin prochain cette année !

Oui j’avoue que je suis moi-même très attachée à ces petites traditions bien que je continue de dire qu’il faut faire plaisir à ses parents tous les jours, et bien c’est quand même une occasion de plus de festoyer en famille (et de bien manger) 🙂

Alors en cette journée, je vous propose mes petites idées pour que votre papa passe une belle journée sous le signe de la gourmandise :

 

1) Le petit-déjeuner : on commence dès le matin en beauté et on se met déjà aux fourneaux pour lui concocter un petit déjeuner au top. Direction la boulangerie pour prendre des croissants ou des pains au chocolat tous frais ou bien on enfile son tablier pour préparer des bonnes crêpes bretonnes maison (enfin petit conseil, préparez la pâte la veille pour ne pas perdre trop de temps). On sert le tout sur un joli plateau avec tous les accompagnements divers et variés (sucre, confiture de fraise, pâte à tartiner…), jus de fruits, café ou thé. Royal !

 

2) Le déjeuner : et c’est reparti pour un autre repas 🙂 En apéritif, des petits toasts accompagnés de pâté ou rillettes bretonnes, d’une mousse de canard, de saumon fumé, d’une rondelle de saucisson ou encore d’une tranche de fromage de chèvre ou bien d’une des 15 sortes de rillettes de la mer de l’Atelier du Cuisnier (bref, les idées ne manquent pas !) servis avec un verre de kir breton (avec du cidre et une crème de cassis, pêche ou autre) ou un verre de chouchen pour continuer dans la tradition bretonne ! Ensuite pour le repas, si votre papa aime les produits de la mer, il devrait adorer la recette de la cotriade bretonne ou alors si au contraire il est plutôt tenté par les bons produits de terroir, un kig-ha-farz lui fera surement plaisir ! Et en dessert, une petite tartelette aux fraises façon Breizh (et c’est de saison en plus !) ce serait une bonne idée non ? Ou bien un far breton peut-être ! Ce sont des desserts somme toute assez simples à réaliser (après tout vous avez déjà bien cuisiné depuis ce matin, donc pas trop de casse-tête et on se régale quand même !) 

 

3) Et le cadeau ! Papa bricoleur, papa pantouflard, papa sportif, papa musicos ou papa gourmet ? Et bien moi en tout cas j’ai ma petite idée pour le dernier profil ! On a travaillé spécialement sur 2 coffrets (un classique et un maxi format) pour la Fête des Pères remplis de délicieuses douceurs sucrées et salées typiquement bretonnes.

coffret-fete-pere_01

Découvrez notre coffret classique Papa Gourmet et le maxi coffret gastronomique Papa Gourmet !

 

4) On part en balade : après avoir bien mangé, rien de tel qu’une petite promenade et partager un petit moment en famille : à vélo, en bord de mer, à la campagne, au parc ou faire une petite partie de tennis tels 2 champions de Roland-Garros ou juste se poser sur la terrasse d’un café à siroter un petit cockail. Ce sont des moments tout simples, des activités qui semblent classiques, mais on y pense pas et on ne le fait pas forcément tous souvent et c’est l’occasion parfaite pour se motiver (maintenant on va juste croiser les doigts pour qu’il fasse beau..) !

 

Et vous, vous avez une idée de programme sympa pour la Fête des Pères ?

Catégories
Actus Marques et produits

Idées pour une fête bretonne et sur le thème Bretagne

 

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 8 votes | moyenne: 3,63 sur 5 Loading...

 

Les occasions pour organiser une soirée bretonne

Pour un samedi soir entre amis, un anniversaire à thème ou même un mariage sur le thème de la Bretagne, les occasions ne manquent pas pour mitonner une fête sur la thématique bretonne ! Si vous êtes accro à la Bretagne, c’est l’occasion ou jamais de faire découvrir votre patrimoine à vos invités : une belle décoration aux couleurs du Gwenn ha du (le drapeau breton), de la musique celtique, des spécialités sucrées et salées ultra gourmandes et des animations typiquement bretonne, c’est un thème qui ne manque pas de bonnes idées pour réussir votre fête de A à Z !

 

 

La décoration pour une fête bretonne

Pour en mettre plein la vue à vos convives, tout commence par la déco, c’est un point à ne pas négliger pour que vos invités soient immédiatement transportés dans l’univers breton : avec une belle table à l’effigie du drapeau breton et des drapeaux et des banderoles accrochés aux murs, vos invités seront directement dans l’ambiance ! Nous avons d’ailleurs mis en place sur notre boutique bretonne un rayon entier dédié à la décoration de fête.

Pour votre table, vous pouvez disposer des grandes assiettes ainsi que des assiettes à dessert jetables, des serviettes en papier, des gobelets « gwenn ha du » avec leurs pailles assorties et de jolis pics ombrelles pour vos cocktails, un chemin de table à dérouler tout le long de votre table (avec ses inscriptions « vive la Bretagne » et ses hermines, symbole par excellence de la région), des petits pics en bois à piquer sur vos amuses-bouches et vos desserts, plein de drapeaux bretons de toutes les formes (du petit drapeau de table au grand drapeau XXL que vous pouvez aussi utiliser en guise de nappe !) et bien sûr des guirlandes et banderoles à suspendre. Bref, vous avez de quoi impressionner vos amis et votre famille 😉

 

assiettes-carton-drapeau-breton
Assiettes en carton « Drapeau breton »Voir le produit
gobelets-drapeau-breton
Gobelets « Drapeau breton »Voir le produit
drapeau-breton-150cm
Drapeaux bretons Gwenn ha duVoir le produit
paille-drapeau-breton
Pailles « Drapeau breton flottant »Voir le produit
ombrelle-drapeau-breton
Pics ombrelle « Drapeau breton »Voir le produit
pics-apero-drapeau-breton
Drapeaux bretons à piquerVoir le produit
guirlande-fanions-bretons
Banderoles fanions 3.60 mVoir le produit
banderole-bretonne
Banderoles drapeaux 4 mVoir le produit
serviette-drapeau-breton
Serviettes « Drapeau bicolore »Voir le produit
serviette-danseurs-bretons
Serviettes « Danseurs bretons »Voir le produit
ballon-breton
Ballons de baudruche bretons Voir le produit
serviette-decor-mari
Confettis drapeaux bretonsVoir le produit
touilleurs-bretons
Touilleurs « Drapeau breton flottant »Voir le produit
serviette-triskell
Serviettes « Triskell »Voir le produit
drapeau-breton-bureau
Drapeau de tableVoir le produit

 
 

Le déguisement parfait de Breton et ou de Bretonne !

Pour se plonger dans l’ambiance bretonne, rien de mieux qu’un costume pour valoriser votre identité bretonne à l’occasion d’un évenement ou d’une soirée déguisée (nouvel an, anniversaire, les occasions de se déguiser ne manquent pas) ! En effet, la Bretagne fait partie des région qui valorise ses costumes traditionnels au travers de défilés et d’événement culturel : ainsi, tout le monde connait bien sûr la fameuse coiffe bigoudène, une haute coiffe ornée de dentelles ou de broderies que les femmes bretonnes portaient avec fierté. De même, le chapeau rond des Bretons est un emblème bien connu. Pour vous déguiser en jolie bigoudène ou en Breton, nous vous avons déniché toute la panoplie indispensable : plusieurs modèles de coiffes et de chapeaux bretons ainsi que des déguisements tels que des robes parées de broderies et surmontée d’un tablier blanc pour ces dames et le pantalon et la veste en velours pour ces messieurs.

 

deguisement bigoudene femme
Déguisement de Bigoudène / BretonneVoir le produit
deguisement homme breton
Déguisement de Breton pour hommeVoir le produit
chapeau breton
Chapeau breton et ruban en veloursVoir le produit
coiffe bigoudene
Coiffe bigoudène en feutre et dentelleVoir le produit
coiffe bretonne
Coiffe de Pont l’Abbé en feutre et dentelleVoir le produit

 
 

Quelques idées de menus bretons

Votre soirée a officiellement commencé, l’heure de l’apéritif a donc sonné : vous pouvez proposer des petites galettes bretonnes roulées et coupées en petits tronçons à farcir avec du fromage frais et du saumon fumé ou encore de la crème d’artichaut ou de chou-fleur et du jambon cru (et pour parfaire leur présentation, vous pouvez y planter des petits cure-dents drapeau breton -à découvrir ici-). Vous pouvez également opter pour des toasts avec des rillettes de la mer ou du pâté de campagne et des rillettes de porc. Et pour une présentation qui en jette, proposez des mini cake en forme de triskell, autre symbole celtique majeur en Bretagne (pour cela, nous vous suggérons des mini moules en silicone en forme de triskell sur la boutique, n’hésitez pas à y jeter un œil.)

Pour l’alcool, vous avez le choix parmi toutes les spécialités : de la bière locale telle que La Philomenn, du cidre (et notamment un kir breton), un saladier de Godinette (un cocktail à base d’eau-de-vie, muscadet, fraises de Plougastel et framboises), sans oublier le chouchen / hydromel (alcool de miel typiquement breton). Pour les invités qui ne consomment pas d’alcool, les conducteurs ou les enfants, proposez-leur du jus de pomme artisanal (la Bretagne regorge de vergers et est aussi bien spécialiste du cidre que des boissons à base de pomme, c’est le cas de la cidrerie atisanale du Gorvello avec laquelle nous travaillons).

Pour le repas, l’avantage du thème Bretagne est que vous pouvez choisir entre mer ou terroir : pour les produits de la mer, vous pouvez proposer un beau plateau de fruits de mer, une cotriade (un plat bien complet à base de poissons), des moules au chouchen (alcool de miel breton) ou encore un cassoulet de la mer (à base de haricots Cocos paimpolais et plusieurs variétés de poisson). Pour ce qui est des menus du terroir, là aussi vous avez le choix : vous pouvez faire les traditionnelles galettes bretonnes (à préparer à l’avance pour plus de simplicité ou à faire devant vos invités sur la galetière), un kig-ha-farz (notre pot-au-feu breton en quelques sortes), du poulet au cidre et chouchen ou encore une potée bretonne.

Enfin, pour votre dessert, vous pouvez opter pour des gâteaux très faciles à réaliser comme le far breton, le quatre-quarts ou le gâteau breton (nature ou fourré avec une crème de pruneaux ou de framboises). Ou pourquoi pas des crêpes bretonnes, simple mais efficace, de quoi satisfaire les petits et les plus grands ! Et avis aux experts de la pâtisserie qui oseront se lancer dans la réalisation du fameux kouign-amann (un gâteau réalisé avec une pâte à pain feuilletée, du beurre, beaucoup de beurre, et du sucre qui caramélise à la cuisson) – Et en espérant que vos invités aient encore un peu de place, parce que c’est un peu lourd comme dessert !

Et pour le café, terminez en beauté en proposant quelques petites douceurs avec les biscuits phares de la région tels que les palets bretons, galettes bretonnes, craquantins et autres crêpes dentelle ou encore des bonbons au caramel au beurre salé !

 Vous pouvez découvrir plein de délicieuses recettes bretonnes pour votre buffet ou menu dans notre rubrique recette ou sur le site Recettes Bretonnes.fr qui regorge d’idées !
 

 

Quelles animations pour une soirée Breizh ?

Si vous et vos invités aimez danser, c’est l’occasion ou jamais de les initier à la danse bretonne (la Gavotte et l’An Dro étant sans doute les 2 danses les plus populaires) : pour en savoir plus sur les différents pas de danse, je vous invite à consulter ce site ou encore celui-ci.

Côté musique, vous pouvez facilement alterner tradition et modernité avec des musiques traditionnelles de bagad et musiques celtiques (retrouvez un recueil de chansons traditionnelles ici ou encore ) ou du rock celtique/breton et des groupes plus modernes et contemporains comme Matmatah, Tri Yann, Dan Ar Braz.

Pour les jeux, si le beau temps est de la partie, proposez une partie de palets bretons (rien à voir avec les biscuits, ici il s’agit d’un jeu avec des galets métalliques et une planche de bois), de boules bretonnes ou de quilles bretonnes (Kilhoù koz) ou encore des jeux de force type tire à la corde (qu’on appelle aussi Chech fun en Bretagne) ou lutte bretonne (le Gouren).

Catégories
Actus

A revoir : L’émission « La boîte de conserve à toutes les sauces »

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3 votes | moyenne: 3,67 sur 5 Loading...

 

conserve-reportage-france5
Cliquez sur l’image pour voir le replay de l’émission (Attention : le lien sera valide jusqu’au 11/04/15)

 

Hier soir, le 5 avril 2015, France 5 diffusait un reportage très intéressant sur la boîte de conserve tant appréciée par les Français pour son côté rapide et pratique : du contenant au contenu, découvrez l’envers du décor de la conserve !

Légumes, plats préparés ou encore sardines ultra-fraîches, nous avons forcément, en tant qu’épicerie bretonne, été interloqués par ce dernier produit et notamment le passage sur la présentation de la conserverie bretonne La Belle-Iloise avec laquelle nous travaillons !

Pour résumer, la Belle-Iloise travaille en collaboration avec des pêcheurs bretons (qui respectent toutes les conditions de pêche durable) et conditionne ses boîtes de sardines entièrement à la main ! Chaque sardine fraîchement pêchée (et non congelée et donc moins digeste) est nettoyée, travaillée puis mise en boîte par les ouvriers de La Belle-Iloise en personne et chaque assaisonnement est scrupuleusement choisi et élaboré à partir de matières premières de qualité (tomates, citron, huile d’olive, d’arachide ou encore de tournesol).

Et tel un bon vin, les sardines de La Belle-Iloise bénéficient d’un millésime : après avoir été mises en boîte, elles sont précieusement conservées pendant 2 ans, le temps idéal pour que les sardines est le temps de se confire dans l’huile et de libérer tous leurs arômes !

Ce petit poisson aux reflets d’argent, star de la conserverie, est en plus riche en oméga 3, phosphore et vitamine B : alors en plus d’être délicieusement cuisinées par la conserverie, la sardine a aussi un petit plus santé !

 
 

Découvrez toutes les conserves de La Belle-Iloise

 
 

sardines-huile-olive-belle-iloise
Sardines Millésimées à l’huile d’olive extra Saint-GeorgesVoir le produit
sardines-tomate-belle-iloise
Sardines Millésimées à l’huile de tournesol et tomateVoir le produit
sardines-citron-belle-iloise
Sardines Millésimées à l’huile d’arachide et citron Voir le produit
sardines-chaudes-nantaises-belle-iloise
Sardines Millésimées à déguster chaud à la NantaiseVoir le produit
sardines-chaudes-beurre-baratte-belle-iloise
Sardines Millésimées à déguster chaud au beurre de baratteVoir le produit
Catégories
Actus

Nos coffrets cadeaux Bretons pour la Fête des Mères !

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3 votes | moyenne: 3,67 sur 5 Loading...
 

fete-mere-breton
Gouel Laouen Mamm (Bonne fête Maman en Breton) !

 

Cette année, la fête des Mères aura lieu le 31 mai 2015 : si vous avez la chance d’habiter non loin de chez votre Maman (ou toujours chez elle d’ailleurs), c’est l’occasion de la bichonner (mais ça, vous le faites déjà tout le temps n’est-ce-pas ?), de lui concocter de bons petits plats et de vous accorder, si le temps est de la partie, une petite sortie.

Et qui dit Fête des Mères dit aussi cadeau alors, pour cette occasion, nous avons réalisé 2 jolis paniers gourmands exclusifs spécialement dédiés à toutes les Mamans !

Donc forcément, en tant qu’épicerie bretonne, nous avons mis plein de petites douceurs artisanales de Bretagne dans ces coffrets : des chocolats, des biscuits, de la confiture, des tartinables de légumes, de la crème de foie gras aux figues ou encore du thé breton, le cadeau gourmand fera assurément plaisir à toutes les Mamans Gourmandes (si en plus elle aime particulièrement la Bretagne ou les bons produits d’épicerie fine, il y a fort à parier qu’elle sera ravie :))

Tous ces délicieux produits bretons sont présentés dans un joli coffret verni à fermeture magnétique et nous vous proposons également d’inclure une petite carte avec un message de votre choix. Si votre Maman n’habite pas près de chez vous, nous nous occupons bien entendu de l’expédition des colis.

coffret-fete-meres

Découvrez notre coffret classique « Maman Gourmande » et le maxi coffret gastronomique « Maman Gourmande »

Catégories
Actus

Concours général agricole : une médaille qui vaut de l’or….

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3 votes | moyenne: 3,67 sur 5 Loading...

Ces derniers jours, vous avez surement entendu parler du Salon de l’agriculture qui a lieu en ce moment ! Cet événement annuel sur Paris où se rencontrent les producteurs et agriculteurs de nos régions avec le public, le seul moment de l’année où l’on trouve une vache en plein cœur de Paris (en dehors de l’assiette…), ou bien encore le moment où vous aurez l’occasion de voir le président de la République caresser biquettes et autres moutons !

C’est donc du 21 février au 1 mars 2015 que le monde agricole se retrouve avec plus de 1050 exposants et pas moins de 4 000 animaux… ça en fait du monde !

Et l’un des événements marquants du salon de l’agriculture, c’est le Concours général Agricole. Un concours qui ne date pas d’aujourd’hui puisque ce dernier fut créé en 1870. L’objectif ? Sélectionner, primer et promouvoir les meilleurs produits de notre terroir.

Le concours général agricole se décompose en 4 grands concours :

  • Concours des animaux : miroir miroir, dis moi que je suis la plus belle vache du salon !
  • Concours des produits et des vins : toutes les produits de nos régions sont représentés, dont ceux de notre chère Bretagne !
  • Concours du Jugement : récompenser les jeunes et valoriser les hommes et femmes qui entreprennent
  • Concours des prairies fleuries

Bien sur en tant qu’épicerie fine de produits bretons, c’est plus particulièrement le concours des produits du terroir qui retient toute notre attention et que nous suivons attentivement !

 

Concours général agricole : le concours des produits du terroir

Logotype_du_concours_general_agricole,_Paris,_FranceC’est avec ambition et espoir que de nombreux producteurs et artisans français se retrouvent donc au salon avec la ferme attention d’en découdre et de repartir avec un produit primé et valorisé.

Deux catégories s’affrontent : la production fermière et les produits transformés.

Une excellente occasion pour tous ces producteurs et artisans talentueux de se mesurer aux autres, d’avoir un retour professionnel sur la qualité de leurs produits et ainsi de s’améliorer ou bien encore de valoriser sa production auprès des consommateurs. Toutes les catégories de produits sont représentés : Vins, Bières, Produits laitiers, Jus de Fruits, Charcuteries, Confitures, Apéritifs…

En tant que e-commerçant de produits bretons, nous portons toute notre attention sur les entreprises bretonnes qui sont présentes sur le salon.

Quelques références primés ces dernières années qui sont désormais présentes sur notre boutique:

 

Comment sont jugés les produits présentés au CGA ?

C’est un grand jury composé de professionnels de la filière, négociants, distributeurs et consommateurs qui auront pour tâche de juger les produits des différents candidats.

C’est autour d’une table que le jury se retrouve pour déguster les produits. Différents critères doivent être notés mais nous n’avons trouvé aucune information précises sur ce sujet. Une fois les notes transmises et les produits évalués, les médailles sont décernées par l’ensemble du jury.

Le concours se déroule du samedi 21 février au mardi 24 février, le programme se retrouve sur cette page : http://www.concours-agricole.com/Documents/produits_programme.pdf
Vous pouvez également suivre l’évolution du concours sur Twitter avec le hashtag #CGA dont voici une capture d’écran :

 

 

 

En tout cas chez Tempête de l’Ouest, nous allons suivre de près ce concours et souhaitons bonne chance à tous les producteurs et artisans bretons qui sont en compétition !

MAJ du 27/02/2015 : Les résultats sont tombés, vous retrouverez le palmarès des entreprises bretonnes primées sur ce lien en cliquant ici.

Catégories
Actus

Bientôt la fin de la DLUO : la décision du sénat

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3 votes | moyenne: 3,67 sur 5 Loading...

Source : geektionnerd.net
Source : geektionnerd.net

C’est un sujet qui nous tient à cœur, et que nous avions déjà abordé sur le blog le mois dernier (article à relire ici). Quelques semaines après notre article, nous apprenons que cela bouge encore du coté de la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) et c’est une décision du sénat qui va surement faire du changement dans vos rayons dans les prochaines semaines et mois.

Et oui, sachez que la fameuse mention « A consommer de préférence avant le » va être supprimée suite à une décision du sénat en date du 17 février. Un projet de loi d’ailleurs déjà adopté par l’assemblée nationale.

 

Mettre fin à la confusion entre les mentions « DLUO » et « DLC »

Comme nous l’évoquions dans notre précédent article, la mention DLUO est trop souvent à l’origine d’une confusion dans la tête des consommateurs. Une confusion qui a de très lourdes conséquences, car elle favorise le gaspillage alimentaire. Nombreux sont les ménages à jeter des produits qui finalement sont encore totalement consommables, alors que ces derniers ne présentent aucun risque pour la santé. Un principe de précaution que l’on peut comprendre (on a tous un peu peur d’une intoxication)…

Bon à savoir : L’arrêt de la mention « DLUO » concerne en priorité les produits non périssables comme les gâteaux secs, conserves, sucre, farine….

Une décision que nous trouvons juste et bonne, nous n’avons d’ailleurs pas attendu les pouvoirs publics pour informer nos clients de cette différence DLUO/DLC. C’est dans ce but que nous avons créée notre rayon « Date Courte » afin de faire profiter de nos produits à DLUO dépassée mais parfaitement consommable à moindre frais… Affaire à suivre donc. Pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus sur le sujet, je vous invite à lire l’article de LSA Conso ou directement sur le site officiel du Senat.

Catégories
Actus La vie de e-commercant

Déjà 9 mois !

Comme vous le savez, nous essayons par l’intermédiaire du blog d’avoir une approche plus humaine avec nos visiteurs et clients en vous proposant régulièrement des dossiers thématiques, actualités croustillantes, recettes mais également puisque c’est l’objet de cette catégorie de vous raconter un peu notre aventure dans ce monde merveilleux et difficile qu’est le e-commerce.

Alors oui, cela fait maintenant depuis quelques jours que nous avons dépassé notre 9ème mois d’activité, je me suis donc dis que c’était l’occasion pour moi de partager avec vous nos impressions et retours sur le démarrage de notre boutique.

Je me rappelle encore de notre toute première commande, je ne vous donnerai pas le nom de la cliente mais c’était une très belle commande (un panier gourmand!) et nous la remercions fortement. Entre le stress de la livraison, le choix de l’emballage et l’envie de bien faire, cette première fois reste gravée dans nos mémoires !

Heureusement pour nous, cette première commande ne fut pas la dernière et nous avons réalisé par la suite plusieurs centaines de commandes un partout en France et dans le monde ! Certains de nos colis ont par exemple voyagé au Mali, aux Etats Unis ou bien encore au pays des kangourous sans oublier nos amis belges et suisses. Les amateurs produits bretons sont partout 🙂

La période des fêtes fut particulièrement énergique pour nous, les commandes en forte hausse nous ont donné le sourire et des sueurs froides pendant près de 2 mois, mais les nerfs furent mis à lourdes épreuves et il a fallu sacrifier quelques soirées et dimanches pour nous assurer que les cadeaux soient bien sous le sapin le 24 (nous espérons que vos amis et votre famille ont apprécié vos cadeaux!). Entre la préparation des commandes en moins de 24h, les allers/retours chez les fournisseurs et le service client.. ce fut très intense. Difficile de vous dire si l’objectif fixé a été atteint, c’était pour nous la première période de noel de la boutique, mais nous avons multiplié par 5 le volumes de commandes par rapport un mois normal, donc nous sommes plutot satisfaits (on fera encore mieux l’année prochaine!).

Un immense merci à toutes celles et ceux qui ont fait confiance à notre jeune entreprise, remplie de bonne volonté et très motivés. Nous allons continuer en 2015 à faire notre maximum pour vous satisfaire! Merci également à toutes celles et ceux qui ont accepté de nous laisser un avis sur votre expérience d’achat (si vous avez oublié, vous pouvez toujours le faire en cliquant ici).

Ces premiers mois nous ont également permis de mieux vous comprendre et en particulier d’adapter notre catalogue. Nous pensions que certains produits auront su vous séduire et finalement non.. tandis que d’autres fut un véritable succès. C’est pour cela que notre catalogue s’agrandit un peu plus chaque mois et que nous comptons  bien continuer à dénicher pour vous de nouveaux produits en provenance de notre belle région.

Coté communication, on va véritablement essayer de passer la seconde pour tenter de nous faire connaitre dans la région auprès des acteurs importants (dans le tourisme, la presse, la restauration). Sur le web, nous allons garder le rythme et continuer de vous proposer des articles régulièrement. Nous avons presque atteint les 500 fans sur Facebook, pourquoi pas 1 000 avant la fin de l’hiver (un petit partage de l’article pourrait d’ailleurs nous aider:)). Nous sommes également présents sur Pinterest, Twitter et même Instagram où nous allons essayé de vous poster quelques photos pris sur le fil pendant nos journées.

Et puis pour nous l’activité continue, les soldes sont encore là pour quelques jours, la saint-valentin, pâques, la fête des mères….. autant d’événements que nous espérons partager avec vous !

Elsa & Jordan

 

 

 

Catégories
Actus

DLC vs DLUO : les dates de consommation sont-elles périmées ?

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 2 votes | moyenne: 3,00 sur 5 Loading...

dluo-dlc

Le mardi 18 novembre, un reportage sur France 5 nous présentait les « secrets » des dates de péremption, en l’occurrence la subtilité entre la DLC et la DLUO (2 types de dates apposées sur les denrées alimentaires) et les petits tours de passe-passe de certains industriels dans le choix de ces fameuses dates.

 

On parle de plus en plus de ces dates dernièrement à la télé (de nombreux documentaires très intéressants et utiles sont présents maintenant sur France 5, présentées régulièrement par l’excellente Valérie Durier), mais encore bon nombre de personnes ignorent malheureusement que, dans certains cas, il ne faut pas nécessairement jeter et donc gâcher certains produits sous prétexte que la date est dépassée ! D’ailleurs, en tant que marchands de produits d’épicerie fine, il n’est pas rare d’avoir des clients qui nous demandent les dates de nos produits avant d’acheter et qui nous confient leurs craintes concernant ces dates. Et pourtant, il y a de nombreux produits où l’on peut aisément dépasser la date de plusieurs mois et même plusieurs années sans aucun crainte !

 

DLC / DLUO : signification, différences & conseils conso

dlcQuand on fait ses courses (sur Internet, au marché, en grande surface), on est susceptible de trouver des produits bénéficiant d’une DLC « Date Limite de Consommation » : ce sont les denrées périssables que vous devez conserver au frais. Cette information est inscrite sur l’emballage du produit que l’on trouve souvent avec la formule « A consommer jusqu’au ».

Pourquoi une DLC ? Simplement car après cette date, le produit peut présenter un éventuel danger pour votre santé. Exemples : viande en barquette, la charcuterie, le jus de fruit frais, desserts lactés, etc. (et encore sur ce dernier point, notamment les yaourts, il semblerait – pour le faire personnellement d’ailleurs – que l’on puisse aisément dépasser la date et les consommer encore après)

 

A contrario, d’autres denrées alimentaires comportent une mention différente, la DLUO : Date Limite d’Utilisation Optimale. Une information obligatoire que l’on trouve également sur l’emballage de vos produits avec la formule « A consommer de préférence avant le… ». Cette date concerne notamment les produits secs, hors rayon frais.

 

Mais alors je risque quoi si je consomme un produit dont la date DLUO est dépassée ? Et bien rassurez-vous car vous pouvez le consommer sans danger pour la santé. Celui-ci peut être encore consommé et commercialisé.

 

En France, plus de 10 millions de tonnes de déchets alimentaires sont produits dans nos foyers, par les industriels et dans le secteur de la restauration dont 1,2 millions de tonnes de nourriture encore consommable (source : infographie du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt) ! Un triste gâchis quand on pense aux nombreuses associations qui peinent à fournir des repas aux personnes en difficulté financière. Il est donc important que tous les maillons de la chaîne (des foyers, aux petits producteurs jusqu’aux industriels) réfléchissent à la manière réduire au maximum leurs déchets alimentaires. Et le secteur en vogue des destockeurs alimentaires fait d’ailleurs un carton dans les grandes villes grâce à leur concept de vendre à bas prix des produits à DLUO dépassée.

 

une infographie française sur le gaspillage alimentaire
une infographie française sur le gaspillage alimentaire

 

En tant que très petite entreprise, on essaye également à notre niveau d’éviter le plus possible la perte de marchandise : c’est pour cela que nous avons mis en place un rayon de bonnes affaires avec uniquement des produits à date courte qui sont parfaitement consommable. De quoi se régaler à petit prix 😉

► Notre rayon « Date courte »
 

Dans tous les cas, un bon épicier (en ligne ou non, grand ou petit) se doit de bien gérer ses stocks ! Cela commence par une politique d’achat intelligente et réfléchie en fonction des besoins de sa clientèle. De notre coté, nous tachons d’adapter le stock en fonction de l’année, certaines périodes étant plus importantes que d’autres (Noël, Pâques, Chandeleur, etc.). Nous demandons à nos fournisseurs d’avoir la même politique et de nous proposer des produits dont la date est la plus éloignée possible. Un autre conseil consiste à appliquer le FIFO (*Nostalgie* ca me rappelle mes cours de logistique durant mes études…) qui signifie « First In, First Out » ou en français « 1er entré, 1er sorti ». C’est tout bête mais il faut le systématiser et y penser !

Et vous ? Quelles sont vos habitudes de consommation sur le sujet ? N’hésitez pas à nous faire partager votre avis dans les commentaires.

 

Pour en savoir plus sur le gaspillage alimentaire : http://alimentation.gouv.fr/gaspillage-alimentaire-campagne

Compteur en temps réel du gaspillage alimentaire : http://www.planetoscope.com/fruits-legumes/1257-le-gaspillage-alimentaire-en-france.html

Catégories
Actus

Les secrets de fabrication du beurre

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 2 votes | moyenne: 3,00 sur 5 Loading...
 

Qui pourrait se passer du beurre ? Qu’il soit salé ou demi-sel (ou doux, mais en tant que bretonne j’adhère moins), c’est un ingrédient fortement apprécié en France : la preuve, on en consomme en moyenne 8 kg/an et par personne ! Mais le beurre est toutefois sujet à polémique depuis quelques années : vecteur de cholestérol, responsable du surpoids voire même accusé d’être cancérigène lorsqu’il est utilisé pour la cuisson, le beurre a vu naître quelques concurrents tels que l’huile d’olive, la margarine ou une curieuse invention, le beurre allégé (sic).

France 5 a donc dédié un reportage intitulé « Le beurre et l’argent du beurre » ce dimanche 26 octobre sur les secrets du beurre, un produit incontournable sur les tables des français et remis au goût du jour par les grands chefs et les producteurs locaux. Comment s’y retrouver dans les rayons qui proposent aujourd’hui pléthore de variétés de beurre (oméga 3, light, aromatisés, moulés, beurriers…) ? Est-il si mauvais pour la santé et vaut-il mieux privilégier la margarine, matière grasse végétale ? Une enquête très intéressante à la rencontre de producteurs en Bretagne et Normandie, jusqu’aux grands industriels de notre pays :

 
 

Au sommaire :

  1. Rencontre avec le maître beurrier Jean-Yves Bordier, fabricant artisanal de beurre haut-de-gamme (de la récolte du lait bio au façonnage à la main) pour les grands restaurants, fins gourmets et même confiseurs (c’est le cas de notre fournisseur de caramels au beurre salé L’Ambr’1 !)
  2. Les secrets d’un grand restaurateur pour une cuisine au beurre saine
  3. Rencontre avec l’entreprise Paysan Breton, l’un des géants de la fabrication de beurre industriel
  4. La fabrication de la margarine et l’idée reçue d’un produit bon pour le cholestérol
  5. Le beurre allégé et sa composition douteuse
  6. L’innovation de l’année avec les beurres aromatisés
  7. Le scandale du beurre frelaté de la mafia napolitaine importé en France (un produit composé à 30% de beurre et de déchets « ragoutants » tels que des carcasses animale, moelle ou cervelle !)
  8. Rencontre avec un fabricant artisanal de beurre de baratte cru en Normandie (du lait frais mis en baratte puis moulé à la main)

 

Conclusion du reportage : pour retrouver le vrai goût du beurre, regardez bien les étiquettes et méfiez vous des noms barbares ! Privilégiez un beurre à 82% de matières grasses (le véritable beurre n’est composé que de matières grasses, eau et sel, rien de plus) si possible produit en baratte et encore mieux un beurre provenant des producteurs locaux, ceux de Bretagne et de Normandie étant les plus prisés. 10 à 20 grammes de beurre par jour sont recommandés et ne nuisent en rien à notre santé, alors continuons à nous faire plaisir 😉

 
 

Revoir le reportage en replay :

reportage-beurre-france5
 
 

Nos produits à base de beurre :

En bons bretons que nous sommes, nous travaillons forcément avec des producteurs qui privilégient du bon beurre de baratte ou le fameux beurre Bordier présenté dans le reportage 😉 Voici un panel de produits qui fera le bonheur des amateurs de beurre :

caramel-beurre-bordierCaramels au beurre salé Bordier par L’Amb’1
Voir le produit
coffret-beurreCoffret 100% pur beurre
Voir le produit
creme-caramel-beurre-sale-lambr1Les crèmes de caramel de L’Ambr’1
Voir le produit
 galette-beurre-baratteLes galettes pur beurre frais de baratte par Isidore Penven
Voir le produit
palets-beurre-baratteLes palets bretons pur beurre frais de baratte par Isidore Penven
Voir le produit
coeur-beurreLes biscuits « Coeur de Beurre » à la crème de Salidou par La Maison d’Armorine
Voir le produit

 

Catégories
Actus

L’émission « Les Carnets de Julie » sillonne la Baie de St-Brieuc

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3 votes | moyenne: 2,67 sur 5 Loading...
 

Crédits : Les Carnets de Julie | Facebook
Crédits : Les Carnets de Julie | Facebook

Ce samedi 11 octobre sur France 3, l’émission « Les Carnets de Julie » partait à la découverte des Côtes d’Armor, dans le nord de la Bretagne, à la découverte des spécialités phares du département et des monuments incontournables, et plus particulièrement autour de la Baie de Saint-Brieuc ! Vous avez loupé l’émission ? Pas de panique, je vais vous résumer les grandes lignes et même vous donner un lien vers le replay pour revoir l’émission !

 
 

Qu’est ce qu’on peut se mettre sous la dent dans le 22 ?

Les cocos de Paimpol aux trois poissons

Julie est partie à la rencontre de l’artiste sculpteur Jean Divry, également cuisinier passionné, qui propose sa version des cocos paimpol, l’un des légumes phares des Côtes d’Armor ! Il vous propose sa recette de cocos préparés avec des tomates, des poivrons, du fenouil, des petits oignons, du cabillaud, du lieu jaune et du haddock et des herbes aromatiques. Un plat plein de saveurs qui met en valeur les savoureux haricots de Paimpol ! Après les cocos, petite présentation de l’artichaut camus, le 2ème légume star des Côtes d’Armor, que l’on prépare traditionnellement cuit vapeur et que l’on déguste froid avec une vinaigrette.

 

Palourdes roses en marinière

Direction St-Quay-Portrieux pour découvrir la pêche aux palourdes roses, que l’on ne trouve qu’en baie de St-Brieuc, ainsi que la pêche aux coquilles St-Jacques bien évidemment ! Les palourdes sont des coquillages assez peu connus que l’on peut cuisinier de la même façon que les moules. Et ensuite, Julie se rend sur le marché à Etables-sur-Mer pour en savoir plus sur la préparation de ces fameuses palourdes : place à la recette, avec des palourdes préparées en marinière (comme les moules marinières !) c’est-à-dire avec une persillade (des oignons et du persil revenus dans le beurre) et du vin blanc sec.

 

Le far breton

Et maintenant, escale à Goudelin dans un « bar à lait » où sont servis de nombreuses préparations à base de lait de vache (riz au lait, far breton, glaces au sarrasin par exemple) et du lait forcément, et où l’on trouve également un distributeur de lait frais.

L’occasion pour Julie de prendre une bouteille de lait cru et place au dessert avec le célébrissime far breton (si vous cherchez une bonne recette, découvrez la notre en cliquant ici). Revenons justement sur la grande question qui fait parfois débat : le far, ça se prépare avec ou sans pruneaux (forcément il n’y a pas de pruneaux en Bretagne, donc la question est légitime) ? On apprend donc qu’à l’époque des pêcheurs islandais, les habitants d’Agen et les pêcheurs troquaient des pruneaux contre de la morue salée et c’est ainsi que l’on pouvait préparer le far avec des pruneaux !

 
 

Revoir l’émission « Les Carnets de Julie »

Retrouvez également l’émission complète des Carnets de Julie avec la très sympathique Julie Andrieux et ses escapades à la rencontre de tous ces producteurs et artisans qui entretiennent les valeurs et traditions dans notre belle région 🙂 Pour cela cliquez sur l’image ci-dessous :

carnet-julie
 

Où trouver ces bons produits locaux ?

Cette émission nous a forcément interpellé et passionné puisque notre petite entreprise est implantée dans les Côtes d’Armor, donc nous travaillons bien évidemment avec des producteurs de la région qui fabriquent artisanalement tous ces produits traditionnels cités dans l’émission ! Alors si vous ne pouvez pas retrouver ces spécialités par chez vous, nous vous proposons de pouvoir en commander certaines directement sur notre boutique en ligne ! Bon malheureusement on ne peut pas proposer à l’heure actuelle de délicieux fruits de mer à la vente puisque (c’est un peu trop contraignant à l’envoi) mais vous trouverez bien entendu les produits phares tels que :