Les secrets de fabrication du beurre

Publié dans: Actus | 0


Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 2 votes | moyenne: 3,00 sur 5
Loading...
 

Qui pourrait se passer du beurre ? Qu’il soit salé ou demi-sel (ou doux, mais en tant que bretonne j’adhère moins), c’est un ingrédient fortement apprécié en France : la preuve, on en consomme en moyenne 8 kg/an et par personne ! Mais le beurre est toutefois sujet à polémique depuis quelques années : vecteur de cholestérol, responsable du surpoids voire même accusé d’être cancérigène lorsqu’il est utilisé pour la cuisson, le beurre a vu naître quelques concurrents tels que l’huile d’olive, la margarine ou une curieuse invention, le beurre allégé (sic).

France 5 a donc dédié un reportage intitulé « Le beurre et l’argent du beurre » ce dimanche 26 octobre sur les secrets du beurre, un produit incontournable sur les tables des français et remis au goût du jour par les grands chefs et les producteurs locaux. Comment s’y retrouver dans les rayons qui proposent aujourd’hui pléthore de variétés de beurre (oméga 3, light, aromatisés, moulés, beurriers…) ? Est-il si mauvais pour la santé et vaut-il mieux privilégier la margarine, matière grasse végétale ? Une enquête très intéressante à la rencontre de producteurs en Bretagne et Normandie, jusqu’aux grands industriels de notre pays :

 
 

Au sommaire :

  1. Rencontre avec le maître beurrier Jean-Yves Bordier, fabricant artisanal de beurre haut-de-gamme (de la récolte du lait bio au façonnage à la main) pour les grands restaurants, fins gourmets et même confiseurs (c’est le cas de notre fournisseur de caramels au beurre salé L’Ambr’1 !)
  2. Les secrets d’un grand restaurateur pour une cuisine au beurre saine
  3. Rencontre avec l’entreprise Paysan Breton, l’un des géants de la fabrication de beurre industriel
  4. La fabrication de la margarine et l’idée reçue d’un produit bon pour le cholestérol
  5. Le beurre allégé et sa composition douteuse
  6. L’innovation de l’année avec les beurres aromatisés
  7. Le scandale du beurre frelaté de la mafia napolitaine importé en France (un produit composé à 30% de beurre et de déchets « ragoutants » tels que des carcasses animale, moelle ou cervelle !)
  8. Rencontre avec un fabricant artisanal de beurre de baratte cru en Normandie (du lait frais mis en baratte puis moulé à la main)

 

Conclusion du reportage : pour retrouver le vrai goût du beurre, regardez bien les étiquettes et méfiez vous des noms barbares ! Privilégiez un beurre à 82% de matières grasses (le véritable beurre n’est composé que de matières grasses, eau et sel, rien de plus) si possible produit en baratte et encore mieux un beurre provenant des producteurs locaux, ceux de Bretagne et de Normandie étant les plus prisés. 10 à 20 grammes de beurre par jour sont recommandés et ne nuisent en rien à notre santé, alors continuons à nous faire plaisir 😉

 
 

Revoir le reportage en replay :

reportage-beurre-france5
 
 

Nos produits à base de beurre :

En bons bretons que nous sommes, nous travaillons forcément avec des producteurs qui privilégient du bon beurre de baratte ou le fameux beurre Bordier présenté dans le reportage 😉 Voici un panel de produits qui fera le bonheur des amateurs de beurre :

caramel-beurre-bordierCaramels au beurre salé Bordier par L’Amb’1
Voir le produit
coffret-beurreCoffret 100% pur beurre
Voir le produit
creme-caramel-beurre-sale-lambr1Les crèmes de caramel de L’Ambr’1
Voir le produit
 galette-beurre-baratteLes galettes pur beurre frais de baratte par Isidore Penven
Voir le produit
palets-beurre-baratteLes palets bretons pur beurre frais de baratte par Isidore Penven
Voir le produit
coeur-beurreLes biscuits « Coeur de Beurre » à la crème de Salidou par La Maison d’Armorine
Voir le produit

 

Laissez un commentaire