Dossier spécialités bretonnes : les produits d’Ille-et-Vilaine

Publié dans: Marques et produits | 0


Crédits: Calips
Crédits: Calips

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 7 votes | moyenne: 3,14 sur 5

Loading...

 

Continuons notre dossier sur les spécialités gastronomiques de Bretagne les plus célèbres : direction l’Ille-et-Vilaine dans l’est de la Bretagne à la découverte de ses mets les plus emblématiques !

 

1. La galette-saucisse

La galette saucisse c’est le hot-dog à la bretonne par excellence ! Composé d’une saucisse bretonne grillée enroulée dans une galette de sarrasin, c’est un en-cas très rependu à l’occasion des festivités, marchés et événements sportifs.

Il existe même une association, l’association de sauvegarde de la galette-saucisse bretonne (SGSB), fondée en 1994 par 2 supporters du stade rennais, qui a pour objectif de promouvoir la galette saucisse. Elle est à l’origine d’une charte établissant les 10 commandements à respecter pour déguster une galette-saucisse dans les meilleurs conditions !

Les supporters du stade rennais entonnent également avec frénésie un chant en l’honneur de la galette saucisse : « Galette-saucisse je t’aime, j’en mangerai des kilos, dans toute l’Ille-et-Vilaine, avec du lait Ribot. » C’est dire le succès de cet en-cas typiquement rennais !

 Galette_saucisse_1-150x1501

2. Les Caramalo et confitures des Comptoirs de St-Malo

Les Comptoirs de Saint-Malo, située à Saint Coulomb dans le pays de Saint Malo, est une entreprise artisanale créée en 2005 par Hervé Camus et Benoît Auffray, 2 anciens de la grande restauration. Ils ont pour grande spécialité le « Caramalo« , une délicieuse crème de caramel au beurre salé à tartiner tantôt nature ou parfumée (vanille, chocolat ou encore rhum) élaborée sans glucose ni conservateurs et présentée dans de jolis pots encriers. Ils excellent également dans la préparation de confitures maison pour lesquelles ils se sont vus remettre plusieurs prix et trophées (Médaille de Bronze au Concours Général Agricole et 1ère place à la Fête des Confitures de la Chapelle-des-Fougeretz en Bretagne) : framboise épépinée, abricots et noisettes, gelée de cidre ou encore pomme ou poire et touche de caramel au beurre salé, leurs délicieuses confitures au bon goût de l’enfance sont réalisées avec 70% de fruits et cuites à l’ancienne, au chaudron.

comptoir-st-malo

3. Les alcools bretons de la Distillerie Fisselier

Spécialiste des apéritifs et digestifs typiquement bretons, la distillerie Fisselier élabore avec patience et passion ses liqueurs depuis 1968 à Chantepie ! Whisky Gwenroc, vodka Roskoff, chouchen traditionnel ou aromatisé à la fraise, au caramel ou encore à la pomme avec la gamme de bouteilles Hydromelix, liqueurs de caramel salé (appelée Fleur de Caramel) ou de fraise de Plougastel, tous ces alcools bretons sont élaborés artisanalement et présentés dans de jolies bouteilles refermées avec de la toile de jute ou de la cire.

 boissons-bretonnes

4. L’huître de Cancale

Située à 15km de St-Malo, sur la Côte d’Emeraude, la baie de Cancale est réputée pour ses huîtres plates sauvages et ses huîtres creuses d’élevage. La Cancale est une huître à la chair à la fois ferme et souple au parfum iodé très prononcé et à l’arrière goût de noisette.

Élevée dans la baie du Mont-Saint-Michel, l’huître de Cancale bénéficie des plus fortes marées au monde. Depuis François Ier, de nombreuses têtes couronnées ont démontré leur intérêt pour l’huître de Cancale !

 
Crédits: ERNOUF Guillaume
Crédits: ERNOUF Guillaume

5. Le marron de Redon

Le marron de Redon regroupe plusieurs variétés de marrons et châtaignes précieusement sélectionnés selon leur calibre et leur qualité gustative. Leur zone de récolte s’étend dans un rayon d’environ 30 km autour de la ville de Redon. On les apprécie simplement grillés ou dans des mets plus raffinés comme la terrine de volaille aux marrons ou la frigousse (voir ci-dessus), dans des pâtisseries ou dans des potages.

Une confrérie du Marron de Redon a vu le jour en 1983 avec pour principal objectif de promouvoir le marron de Redon et sa qualité exceptionnelle.

Le marron est aussi à l’honneur à l’occasion du Mois du Marron, un événement annuel qui a lieu en octobre dont le but est de mettre en valeur le patrimoine du Pays de Redon grâce à de nombreuses animations : concerts, fest-noz, contes, visites guidées, dégustations et le festival de la Bogue d’Or.

 marrons-redons

6. Le craquelin de St-Malo / Du pays de Rance

Le craquelin est un petit pain soufflé à la texture craquante de forme ronde et concave pochée dans l’eau et cuite au four. On le déguste généralement au petit déjeuner comme des biscottes accompagné de confiture, de beurre ou caramel au beurre salé, ou même en apéritif avec des rillettes, du foie gras ou encore fromage frais. Principalement composé de farine de froment, d’œufs, de lait et d’extrait de malt, il existe 2 principales fabriques en Bretagne :  Margely à Plumaudan (Côtes d’Armor) et Saint Malo (Ille-et-Vilaine). Cette dernière produit plus de 100 000 craquelins par jour ! Quelques boulangers bretons continuent également de produire leurs craquelins artisanalement.

 
Crédits: Trizek
Crédits: Trizek

7. La roulade Sévigné

Spécialité de la ville de Vitré, la roulade Sévigné est composée de pintade désossée, garnie d’une face à base de champignons, noix, échalotes et pommes reinette, puis roulée en forme de boudin.

> Recette de la roulade sévigné

8. La frigousse du Pays de Rennes

Remis au goût du jour par la Confrérie du Grand Ordre de la Frigousse, ce plat ancien du pays Gallo datant du Moyen-Âge, est une fricassée de volaille, de porc et gibiers mijotés avec des châtaignes, lardons, oignons, du cidre et des pommes dans une frigoussière (une cocotte).

Crédits photo: Claude Herlédan


 

Pour en savoir plus sur les spécialités d’Ille et Vilaine, poursuivez votre lecture :

Laissez un commentaire