Dossier spécialités bretonnes : les produits des Côtes d’Armor

Publié dans: Marques et produits | 0


Crédits : Patrick GIRAUD | Wikimedia Commons
Crédits : Patrick GIRAUD | Wikimedia Commons
 

Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4 votes | moyenne: 3,00 sur 5

Loading...

 

Après nos 2 dossiers à la découverte des spécialités du Morbihan et du Finistère, direction le nord de la Bretagne, dans les Côtes d’Armor !

 

1. Les Saint-Jacques de la baie de St-Brieuc

Véritable trésor gastronomique de la baie de Saint Brieuc, notamment dans les ports de Saint-Quay-Portrieux et d’Erquy mais aussi de Loguivy-de-la-mer, et Paimpol, la coquille Saint-Jacques est un coquillage raffiné dont la pêche n’est autorisée que d’octobre à mai. Chaque année et pendant 3 jours consécutifs, la Fête de la Coquille St-Jacques bat son plein dans l’un des 3 principaux ports de pêche (Paimpol, St Quay Portrieux, Erquy), l’occasion de déguster de délicieuses spécialités à base de ce mollusque raffiné et de découvrir le métier des pêcheurs coquilliers !

 

 

 En entrée

2. Les craquants bretons

Originaire de Tréguier et né en 2004, le craquant est une tuile légère aux amandes qui se décline aussi sous de nombreux parfums (au chocolat, au caramel salé, aux algues, etc.) Inventée par le pâtissier Frédéric Adam et 2 de ses amis, son idée était de créer un biscuit breton sans matière grasse et sans jaune d’oeuf, en bref un véritable défi en terres bretonnes où règnent les biscuits 100% pur beurre ! Pari réussi pour ce délicieux biscuit trégorrois qui, fort de son succès, fait même craquer les gourmands à l’autre bout du monde !

 

> On craque pour les craquants bretons chez Tempête de l’Ouest !

 

 craquants-bretons-biscuits

3. Les cocos de Paimpol

Importé d’Argentine dans les années 20, le coco paimpolais est un haricot blanc demi sec à la robe jaune et aux grains ovales d’un blanc éclatant que l’on peut acheter de juillet à octobre. En 1998, le coco bénéficie d’une AOC (Appelation d’Origine Contrôlée), c’est-à-dire qu’il ne peut être produit que dans une zone bien déterminée, aux alentours de Paimpol, Tréguier et Lannion notamment. Plus tard, cette vedette de la zone légumière du Trégor-Goelo obtiendra une AOP (Appelation d’Origine Protégée), équivalent européen de l’AOC. Comme la St-Jacques, le coco de Paimpol a aussi le droit à sa fête, le 3e dimanche du mois d’août !

 

 
Crédits: Marc Kjerland
Crédits: Marc Kjerland

4. Les Gavottes de Dinan

La Gavotte est une danse bretonne traditionnelle, mais c’est aussi un biscuit breton bien connu, à savoir la fameuse crêpe dentelle ! D’une finesse absolue, croustillante et au bon goût sucré et beurré comme des crêpes bretonnes, les Gavottes sont élaborées à Dinan depuis 1920. Mais avant cela, la fameuse Gavotte est née à la suite d’une petite erreur culinaire à Quimper : une crêpière du nom de Marie-Catherine Cornic aurait malencontreusement fait trop cuire sa crêpe sur son bilig. Mais rien ne se perd, tout se transforme : elle décide de l’enrouler et apprécie toutefois son côté croustillant !

 

> Craquez pour nos crêpes dentelle nature ou au chocolat !

 gavottes de quimper

5. Les bières Philomenn

Elaborées avec amour à Tréguier par la Brasserie Touken, les bières Philomenn sont des bières bretonnes artisanales brassées selon des méthodes Trappistes : blondes, rousses, stout, triples et blanches, la « bière du coin » comme on la surnomme connait un véritable succès !

> Découvrez toute la collection de bières Philomenn !

 biere-blanche-philomenn

6. Les ormeaux de Perros-Guirec

Précieux coquillage aux reflets nacrés, l’ormeau est très convoité par les fins gourmets ! Plutôt répandu dans la région de Perros-Guirec, il se pêche à pied mais sa récolte reste extrêmement réglementée (à tel point qu’il existe même des braconniers de l’ormeau !). Pour bien le préparer, il est nécessaire d’attendrir sa chair au marteau ou au rouleau à pâtisserie. Revenu à la poêle dans du beurre persillé, c’est un véritable régal !

 
Crédits: Wolfgang K
Crédits: Wolfgang K

 

Pour en savoir plus sur les spécialités des Côtes d’Armor, poursuivez votre lecture :

Laissez un commentaire