Le pâté breton obtient une IGP (indication géographique protégée)

Publié dans: Actus | 0


Notez cet article: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 5 votes | moyenne: 4,40 sur 5
Loading...
 

pate-breton
Crédits photo : conserverie Secrets de Famille

Le pâté de campagne breton a officiellement été ajouté à la liste européenne des produits protégés selon le règlement européen. Son IGP (indication géographique protégée) a ainsi été diffusé dans le Journal officiel européen le 22 novembre dernier.

 

logo-igp
L’IGP est un label officiel au niveau européen qui a vu le jour en 1992, dans le cadre de la politique européenne de qualité sur les produits alimentaires : il permet de désigner « tout produit dont ses caractéristiques sont liées au lieu géographique dans lequel se déroule au moins sa production ou sa transformation », selon un cahier des charges bien précis.

 

Pour rappel, cette charcuterie réputée à la croûte brune se fabrique avec de la viande et des abats de porc et parfois des saveurs supplémentaires comme de l’alcool de pomme (lambig ou encore cidre), des épices ou encore de la fleur de sel.

 

Ainsi pour qu’un pâté breton puisse désormais porter ce nom, il devra être produit dans l’un des départements bretons ou en Loire-Atlantique exclusivement.

Le pâté breton s’inscrit désormais sur une liste de plus de 1000 produits certifiés IGP : parmi les produits bretons certifiés IGP, vous trouverez par exemple la coquille Saint-Jacques des Côtes-d’Armor, la mâche nantaise, la farine de blé noir de Bretagne ou encore le cidre de Bretagne.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter l’article sur le site du ministère de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Laissez un commentaire